logo

Rue | Nuñez de Balboa 108, 28006 Madrid, Espagne
Email | correo@venerablecapital.es
Téléphone | +34 91 562 09 09
Fax | +34 91 561 22 83

 

Taxes sur les exportations d’alcool en Espagne

Taxes sur les exportations d’alcool en Espagne

Bonjour à tous et bienvenue un jour de plus sur notre blog. Comme vous le savez, Venerable Capital est une société spécialisée dans l’exportation d’alcool. Nous allons donc parler aujourd’hui de taxes sur les exportations d’alcool en Espagne.

Avant de commenter les taxes sur les exportations d’alcool en Espagne, il est important de savoir quels documents nous aurons besoin de compléter avant de commencer notre activité.

Documents de douane à exporter

Comme pour toute procédure bureaucratique, lorsqu’il s’agit d’exporter de l’alcool, il est nécessaire d’avoir rempli différents documents administratifs obligatoires pour pouvoir exercer votre activité. Les plus importants sont l’EORI et le DUA:

Qu’est ce que l’EORI?

Le numéro d’enregistrement et d’identification d’opérateur économique (Economic Operator Registration and Identification Number en anglais, EORI) est un numéro d’identification unique sur le territoire européen pour les pays exportateurs et importateurs, établi par les politiques communautaires d’importation et d’exportation.

Il est obtenu de manière simple, à moins que le FNI de la société ne commence par N, M, X ou Y, auquel cas il sera obtenu auprès de la même douane ou du même Trésor, activant ainsi l’identifiant à 48 heures.

Qu’est-ce que le DUA?

Un document administratif unique est la déclaration d’exportation sur support papier, requise par les douanes. Il a le caractère d’une déclaration fiscale et joue un rôle important en fournissant des informations détaillées sur le produit exporté.

Taxes sur les exportations d’alcool en Espagne

Pour savoir quel montant de taxe est appliqué à l’envoi à exporter, il est nécessaire de savoir quel type d’alcool sera transporté. Nous distinguerons les taxes sur la bière, les taxes sur le vin et les taxes sur l’alcool.

Taxes à l’exportation de bière

L’assiette de la taxe sur la bière est constituée par le volume exporté, le tout étant calculé en hectolitres. De cette manière, si la graduation de l’alcool ne dépasse pas 1,2, aucune taxe ne sera payée. À mesure que la graduation augmente, les taxes vont de 2,75 € à 13,56 € par hectolitre.

Taxes à l’exportation du vin

De la même manière que la bière, l’assiette fiscale du vin est constituée de volume, en hectolitres. Ainsi, qu’il s’agisse d’un vin pétillant ou calme, la base d’imposition est de 0 pesetas par hectolitres.
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.