logo

Rue | Nuñez de Balboa 108, 28006 Madrid, Espagne
Email | correo@venerablecapital.es
Téléphone | +34 91 562 09 09
Fax | +34 91 561 22 83

 

Etiquetage international des boissons alcoolisées

etiquetado bebidas alcoholicas

Etiquetage international des boissons alcoolisées

Bon lundi à tous! Récemment, nous avons parlé des taux internationaux de boissons alcoolisées. Aujourd’hui, nous voulons continuer à approfondir le marché international et nous concentrer sur l’étiquetage des boissons alcoolisées, selon le Codex Alimentarius et l’OMS.

Il faut tout d’abord garder à l’esprit que l’étiquetage de ce type de produits varie considérablement d’un pays à l’autre. Dans la même Union européenne, chaque pays a un étiquetage différent avec des exigences obligatoires différentes. En Espagne, par exemple, nous ne trouverons que la dénomination, le nom du fabricant, s’il contient des allergènes, le montant net, la date de péremption (facultative dans les vins et les boissons de plus de 10 °) et la graduation.

Avant le débat qui a eu lieu au Canada en mai dernier, on avait fait remarquer que, pour la majorité, la consommation d’alcool ne causait pas de dommages importants, mais que pour de nombreuses populations et personnes, l’alcool avait des effets néfastes sur la santé. L’un des principaux objectifs des normes du Codex étant la protection de la santé, il était important que cette question soit examinée dans le cadre d’étiquetage du Codex. En outre, les informations figurant sur les étiquettes concernant la teneur en alcool, la teneur en alcool et la teneur en énergie du produit ne pouvaient être ignorées, car les exigences en matière d‘étiquetage des boissons alcoolisées étaient quelque peu harmonisées.

Composants communs dans l’étiquetage des boissons alcoolisées

Après le débat, il a été conclu que la plupart des pays membres et l’organisation membre du Codex considéraient que les composants suivants de l’étiquetage des boissons alcoolisées étaient obligatoires, en plus des exigences générales relatives à l’étiquetage des denrées alimentaires:

  1. Titre alcoométrique
  2. Origine géographique (le cas échéant)

Cependant, les exigences en matière d’étiquetage obligatoire varient considérablement d’un pays à l’autre et dépendent souvent du type de boisson. Toutefois, selon le débat qui a eu lieu en Ontario, l’étiquetage obligatoire comprenait plusieurs éléments typiques, à savoir (en plus de ceux que nous avons déjà mentionnés):

  1. Information nutritionnelle;
  2. Lieu d’emballage ou de mise en bouteille;
  3. Appellation d’origine protégée et indications géographiques protégées;
  4. Teneur en sucre pour les vins;
  5. Classification des boissons;
  6. Avertissements ou conseils.

Devant ce comité, il avait été conclu qu’il était souhaitable de clarifier, au niveau international, les normes générales en vigueur en matière d’étiquetage des boissons alcoolisées, car elles ne précisaient pas suffisamment si elles s’appliquaient précisément aux boissons alcoolisées et aux boissons alcoolisées. Ils n’abordent pas non plus l’étiquetage de la teneur en alcool des boissons alcoolisées, qui est une information importante pour que les consommateurs puissent faire des choix en connaissance de cause.

Nous savons que tous ces types de réglementations peuvent être chaotiques et frustrants pour ceux qui veulent exporter des boissons alcoolisées, mais avec Venerable Capital, vous avez la solution à vos problèmes, car nous sommes présents sur la plupart des marchés et vous pouvez Contactez-nous facilement et simplement via notre formulaire de contact. Rendez-vous dans le prochain blog avec plus d’informations sur les marchés internationaux!

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.